Introduction
L'idée de créer cet album d'images du Teiuş d'antan est née du désir de rendre aux lecteurs certains aspects du passé de notre ville, ce qui comporte des aspects culturels, spirituels et affectifs.
La connaissance des réalités de l'histoire d'une communauté est une préoccupation de la civilisation moderne, ayant des implications scientifiques et civiques. Cela représente un arc sur par-dessus le temps, par lequel le passé et le présent se rencontrent pour pouvoir mieux préfigurer le futur.
L'album veut garder vivantes dans notre esprit des images d'un passé lointain de même que des images d'une période plus récente. C'st pourquoi j'y ai inclus des images datant à partir du 1860 jusqu'à présent. Il y a des images qui se sont succédé devant les yeux de nos grands-parents et de nos parents, mais aussi des images qu'on retrouve autour de nous, puisque Teiuş est une ville où le passé et le présent s'entremêlent à chaque instant/partout.
Nous avons le devoir envers nos ancêtres de faire savoir au monde leurs actions, leurs traditions et leurs valeurs culturelles. Partant de cette conviction, on a ramassé dans les pages de l'ouvrage plusieurs informations documentaires, qui peuvent être des repères utiles pour le gens d'aujourd'hui.
L'ouvrage et composée de deux sections: un court historique de la ville et des images représentatives pour le passé et le présent de Teiuş.
L'album a été créé pour ceux qui sont nés à Teiuş ou qui y vivent, mais aussi pour ceux qui vont passer par la ville. Les lecteurs pourront ainsi se faire une image complète de notre ville. Pour que l'ouvrage soit accessible aussi à ceux qui ne parlent pas roumain, il a été traduit en cinq autres langues.
Je veux remercier tous ceux qui m'ont offert leur appui, mai surtout ma mère Aurelia Cristea, ma femme Anca-Maria Bota, Monsieur Horia Ciugudean, Maître de conférences et Docteur en histoire, Monsieur Daniel Tiutiu et Madame Cornelia Bodea.
Je veux aussi remercier Monsieur le Maire Dorin Iacob Mateica, l’entreprise Penny Market á la famille Rodica et Ionica Vlad de Canada.


Teiuş, le 24 juin 2009


Cristian Florin BOTA